UDAF 70 - Union Départementale des Associations Familiales de Haute-Saône

Union Départementale des Associations Familiales de Haute-Saône

Inscription à la
lettre UDAF >>
L'association |
Historique

Laissez un commentaire sur cet article >>

Les familles sortaient d'une longue épreuve, la guerre de 1939-1945, le minimum de bien être faisait défaut. Les familles avaient de nombreux enfants 5, 7, 10 et voire plus. Il fallait nourrir, éduquer, loger, vivre décemment. 

Les années difficiles de l'occupation avaient amené quelques pionniers du Mouvement familial à regrouper les familles dans une organisation appelée "Centre de coordination" en vue de la défense de leurs intérêts. 

Cette organisation privée, qui s'étendait sur l'ensemble du territoire français, devait retenir l'attention des Pouvoirs Publics qui reconnurent tout l'intérêt d'une représentation familiale et c'est alors que fut promulguée l'ordonnance du 3 mars 1945 qui instituait l'Union Nationale et les Unions Départementales des Associations Familiales, organismes d'utilité publique, chargés officiellement de la défense des intérêts généraux de toutes les familles. 

C'est alors qu'est instituée l'UDAF de Haute Saône qui regroupera toutes les Associations du Département et c'est sous l'impulsion du Docteur Courvoisier, premier Président, que se constituent de nombreuses Associations familiales. Les familles sentent la nécessité de se regrouper et on voit fleurir de nombreuses Associations locales, on en compte 66 pour le département de la Haute Saône, représentant 2000 adhérents.

A cette époque se sont surtout les intérêts matériels qui sont l'objet des préoccupations. Des groupements d'achats se mettent en place, puis ensuite des services d'entraide collectifs: machine à laver, machine à tricoter, réfrigérateurs à casiers. Le secrétariat de la médaille de la famille française est également confié à l’UDAF. Elle assure là un service public. Les débuts sont difficiles, les moyens financiers sont modestes et le domicile du Président est souvent le siège de l'UDAF. Les familles comprennent ensuite que leurs intérêts ne sont pas seulement matériels, mais qu'elles ont aussi des intérêts moraux à défendre. Il faut donner à l'UDAF 70 un nouveau développement et une nouvelle figure, elle doit être connue et tenir son rôle qui n'est pas seulement de s'intéresser aux familles regroupées en Associations, elle a aussi la charge de représenter l'ensemble des familles.

Une aide efficace est apportée par Mr LABRIET, directeur des Services de la Population, la Préfecture met à disposition de l'UDAF 70 un local au 2, rue Leblond, où est installé le 1er secrétariat permanent. Une nouvelle équipe prend la relève, l'UNAF participe il sa mise en place, des Assemblées Générales sont organisées qui regroupent des centaines de pères et mères de familles. Nous sommes en 1953. 22 associations étaient agrées par l'UDAF 70.

Le Conseil d'Administration se penchait déjà sur l'aménagement du temps scolaire: il demandait le report de jours de classe d'été à la saison d'hiver pour faciliter l'aide à la ferme. A cette époque seulement une femme siégeait au Conseil d'Administration, 3 en 1957 et aujourd'hui on en compte 15 siégeant aux côtés de 13 hommes.

En 1956, l'UDAF 70 comprend la nécessité d'apporter son aide aux familles défavorisées et c'est alors qu'est mis en place le service des tutelles aux prestations sociales.

En 1963 déménagement pour la rue Baron Bouvier. 4 personnes travaillent à l'UDAF.

En 1975, une évolution dans le Mouvement familial s'est manifestée comme dans beaucoup d'autres domaines. Les responsables nationaux, après avoir consulté les UDAF, ont demandé la modification du Code de la Famille : C'est l'objet de la loi du Il juillet 1975 qui nous a amenés à modifier nos statuts pour une ouverture nouvelle de notre conseil aux différents mouvements familiaux. La réforme des UNAF et des UDAF autorise désormais les nouvelles familles à participer à la vie des Associations familiales. Toute personne ayant la charge d'un enfant peut adhérer à une Association, y compris les familles étrangères établies régulièrement sur le sol français.

Les associations se sont fédérées et, en 1976 c'est l'arrivée de différents Mouvements: Familles rurales et des Maisons Familiales suivies de l'ADAPEI et des Veuves Civiles. L'UNAFAM et l'ADMR les rejoindront ensuite.

En 1977, création de la Maison de la Famille où étaient regroupés les mouvements familiaux : Familles rurales, ADMR, Maisons Familiales avec 1 standard commun.

En 1980, 6 personnes travaillent à l'UDAF 70.

En 1983, les locaux deviennent exigus, l'UDAF et les mouvements déménagent alors rue Gérôme où se trouve toujours le siège actuel de l'UDAF 70.siège UDAF 70 Les services se développent, c'est l'arrivée de la Tutelle aux majeurs protégés ainsi que de nombreux services aux familles comme le service consommation (qui s'appelait alors SVP) la lutte contre l'illettrisme, le service LOGER qui s'adresse plus particulièrement aux familles qui ont des difficultés budgétaires liées à leur logement.

Dans le même temps, le conseil d'administration de l'UDAF 70 prend conscience de la nécessité de développer la vie associative familiale. La formation des militants devient une des priorités pour optimiser leur action sur le terrain.

Les liens entre l'UDAF et les associations qui la composent sont renforcés : Info Familles est créé, des journées de rencontres sont régulièrement organisées.

Des actions de communication sont mises en œuvre (conférences, conférences­débats, etc) Elles ont pour objectif d'insuffler une image dynamique de l'Institution et de permettre le développement de nouveaux partenariats.

Aujourd'hui l'Institution compte 80 salariés qui mettent leurs compétences au service des familles. Autour du Directeur, l'équipe d'encadrement est composée de 4 chefs de services répartis en 3 secteurs d'activités :

  • département social
  • département associatif
  • département moyens

UDAF70 antenne de grayLes services se développent en fonction de nouveaux besoins, on ne travaille plus seul, de nouveaux partenariats sont constitués: l'Observatoire départemental de la Famille, Lire et faire Lire, le Soutien à la fonction parentale, l'accueil de jour "Alzheimer", le réseau pour la Maitrise des Savoirs de base, les maisons relais etc ...

Parallèlement Il mouvements familiaux, 60 associations locales jouent un rôle irremplaçable dans la définition et la promotion des actions menées en faveur des familles sur tout le département de la Haute Saône.

Un grand projet ouvert par l'UNAF et les UDAF et porteur d'enjeux pour l'avenir du mouvement familial, nous conduit à réfléchir sur l'ouverture de l'Institution. Aujourd'hui, de nombreuses associations et organismes évoluant dans le domaine familial n'adhèrent pas à l'UNAF, comment faire de la place à ces associations ? Comment être présents partout où sont les familles ? Tout n'est pas gagné, il reste beaucoup à faire, le chantier est ouvert...

 Laissez un commentaire sur cet article >>

 

Abonnez-vous au flux RSS Flux RSS
Espace téléchargement
Téléchargez la lettre d'information Udaf 70
Réecoutez l'émission
 
Copyright © 2010 UDAF 70 - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site - Mentions légales

Contacter l'UDAF 70 Accès espace membres UDAF 70